Comprendre la différence entre les chevaux fiscaux et les chevaux de puissance

Comprendre la différence entre les chevaux fiscaux et les chevaux de puissance

Les chevaux fiscaux et les chevaux de puissance donnent tous deux une indication de la puissance d’un véhicule, mais il s’agit de mesures différentes qu’il convient de comprendre. Ces deux éléments sont important pour effectuer le calcul le montant d’une indemnisation en cas de sinistre ayant provoqué une dégradation du matériel automobile.

Toutefois, la différence entre les deux notions reste complexe. Alors, voici comment comprendre la différence entre les chevaux fiscaux et les chevaux de puissance.

A lire également : 6 chevaux fiscaux font combien de chevaux ?

C’est quoi un cheval fiscal et 6 chevaux fiscaux font combien de chevaux ?

La puissance fiscale est utilisée pour calculer le montant de la taxe sur les véhicules dans de nombreux pays d’Europe. La valeur du cheval fiscal est déterminée sur la carte de contrôle technique du véhicule (ITV), avec la mention Cheval fiscal (CVF). Ainsi, si vous vous demandez 6 chevaux fiscaux correspond à combien de chevaux, il convient de savoir comment calculer la puissance fiscale.

Le calcul de la puissance fiscale d’un véhicule est très simple : (CO2/45) + (P/40)1.6.

A voir aussi : Comment faire quand une voiture à 2 carte grise à faire ?

CO2 est l’émission en dioxyde de carbone (g/km)

P correspond à la puissance réelle maximale du moteur en kilowatts (KW)

Ainsi, le calcul correspond à 6 = (CO2/45) + (P/40) x 1,6. Ensuite l’équation devient 1,6 x (P/40) = 6 – (CO2/45), ce qui fait que P= (275-CO2 x40)/1.6 x45. Supposons que la valeur de la quantité de CO2 émise est de 112g/kg, cela veut dire qu’on aura (270-130 x40)/1.6 x45=5600/75 soient 78kW.

Comprendre la différence entre les chevaux fiscaux et les chevaux de puissance

En définitive, 6 chevaux fiscaux valent 78Kw. Mais il faut noter cette valeur peut varier d’un véhicule à un autre en fonction de l’émission en CO2, la taille, la marque et le modèle du véhicule.

Différence entre chevaux fiscaux et chevaux de puissance

Pour mieux comprendre la différence de ces deux concepts, il faut d’abord les définir.

La puissance fiscale d’un véhicule est la puissance du moteur du véhicule et pour l’obtenir, il suffit de regarder le certificat d’immatriculation à la P.6. Cette puissance influence le coût du certificat d’immatriculation. Plus vous avez un véhicule puissant, plus la carte grise sera cher et il en est de même pour l’assurance.

Contrairement à la puissance exprimée en chevaux DIN qui est la puissance réelle et elle figure sur la carte à la rubrique P.2. Les chevaux de puissance élevés d’une auto traduisent une grande capacité d’accélération. En réalité, la puissance DIN n’a pas de rapport avec la tarification relative aux papiers du véhicule, c’est là que réside la différence.

En d’autres termes, il ne faut pas confondre ces deux puissances, qui sont complètement différente. La puissance fiscale d’une voiture est utilisée pour calculer la taxe régionale applicable à l’immatriculation du véhicule. Cette valeur est purement administrative et n’a rien à voir avec la puissance mécanique du moteur.

La puissance DIN ou cheval-vapeur ou encore cheval de puissance est utilisée pour calculer la puissance réelle du moteur du véhicule. Cela permet de déterminer son potentiel d’accélération. Les chevaux DIN n’ont rien à voir avec le prix du certificat d’immatriculation. Ils représentent la puissance mécanique réelle et sont exprimés en kW. 1 CV équivaut à 0,736 kW.

ARTICLES LIÉS