Voiture placée à la fourrière : les étapes pour la récupérer

Voiture placée à la fourrière : les étapes pour la récupérer

C’est certainement la hantise de tous les conducteurs : se garer quelque part pour une sortie qui dure toute la journée, revenir le soir vers sa voiture pour rentrer chez soi et se rendre compte qu’elle a disparu. Il faut alors trouver une situation d’hébergement d’urgence et commencer à rechercher son véhicule le lendemain. On apprend alors grâce à des passants qu’il a été emmené par une dépanneuse pour être placé en fourrière. Quelles sont les étapes à suivre pour le récupérer rapidement ?

Première étape : appeler par téléphone les fourrières de votre coin

Il ne sert à rien de vous rendre dans toutes les fourrières de votre ville, surtout si celle-ci est grande comme celle de Paris ou Lyon. Vous allez en effet perdre un temps précieux et si en plus vous devez payer des frais de déplacement, c’est la double peine. Le plus simple est donc d’appeler par téléphone les différentes fourrières. Comment les trouver rapidement ? En utilisant tout simplement un annuaire en ligne des fourrières accessible ainsi depuis votre smartphone si vous avez l’internet sans fil.

A découvrir également : Où se trouve le code de cession sur le certificat de cession ?

Sur cet annuaire par exemple, les fourrières sont justement classées par ville, ce qui signifie qu’il suffira juste de cliquer sur le nom de votre commune pour voir une liste de numéros de téléphone apparaître. Important : n’oubliez pas de noter le numéro de votre plaque d’immatriculation, c’est indispensable pour une identification fiable et rapide de votre voiture.

Seconde étape : vous déplacer à la fourrière avec les documents nécessaires

Vous avez fini par trouver la fourrière dans laquelle se trouve votre automobile ? Félicitations ! Contrairement à une idée reçue, vous n’avez pas besoin d’effectuer un tour au commissariat au préalable pour aller la récupérer. La seule nécessité est d’avoir certains documents sur vous : votre permis de conduire encore valide et une attestation d’assurance du véhicule. On vous demandera alors de payer des frais de fourrière et c’est bon, vous pouvez repartir avec votre voiture adorée !

A lire en complément : Comment acheter une voiture neuve moins chère à Rennes ?

Troisième étape : régler les frais de mise en fourrière et autres frais annexes

Malheureusement, il y a des frais à régler pour récupérer votre voiture. Les tarifs varient en fonction de la ville dans laquelle vous vous trouvez et de la durée pendant laquelle votre véhicule est resté à la fourrière. En règle générale, les frais sont plus élevés si vous récupérez votre voiture le week-end ou après les heures d’ouverture normales.

Les frais de mise en fourrière peuvent être assez élevés, car ils incluent souvent des coûts liés au remorquage et au stationnement du véhicule. Vous devrez aussi couvrir les dépenses associées aux opérations administratives nécessaires pour retrouver votre automobile. Dans certains cas, il peut aussi y avoir des amendes ou des contraventions qui doivent être payées avant que vous ne puissiez partir avec le véhicule.

Lorsque vous arrivez à la fourrière, n’oubliez pas que ces employés travaillent sous pression constante et font face à un public parfois irrité. Soyez poli mais ferme quant aux questions sur les coûts précis que vous devez payer afin d’éviter toute confusion.

Soyez prêt aussi bien financièrement qu’en termes de temps : prévoyez suffisamment de temps supplémentaire pour régulariser tous ces détails administratifs avant de pouvoir prendre possession du volant !

Quatrième étape : récupérer votre véhicule et vérifier son état avant de partir

Une fois que vous avez réglé tous les frais et présenté les documents requis, vous pouvez enfin récupérer votre voiture. C’est la quatrième étape, mais pas la dernière.

Avant de partir, prenez le temps d’examiner minutieusement l’état de votre véhicule. Vous devez vérifier si des dommages ont été causés pendant son séjour à la fourrière. Si tel est le cas, n’hésitez pas à prendre des photos ou une vidéo comme preuve. Informez immédiatement le personnel de la fourrière afin qu’ils puissent formaliser ce constat par écrit.

Pensez à bien inspecter la voiture car il peut être nécessaire d’effectuer des réparations avant de pouvoir reprendre la route en toute sécurité.

Si tout semble être normal après cette inspection visuelle approfondie, il ne reste plus qu’à payer vos frais • sachez que cela doit se faire en espèces uniquement dans certaines villes • et prendre le volant pour rentrer chez soi.

Retrouver sa voiture placée à la fourrière est souvent stressant et fastidieux, mais ces étapes simples peuvent faciliter considérablement ce processus administratif éprouvant. En suivant attentivement chacune des quatre étapes décrites précédemment, composer avec ses émotions, réunir les documents nécessaires, se rendre à la fourrière et récupérer son véhicule, vous pouvez minimiser le stress lié à cette situation embarrassante.

ARTICLES LIÉS