Comment percer un miroir sans le casser ?

Comment percer un miroir sans le casser 

Percer un miroir sans le casser est un exploit que plusieurs rêvent de réaliser mais cela est loin d’être aussi facile qu’on peut l’imaginer. Toutefois, quelles que soient vos motivations, l’opération reste délicate et les risques énormes. Percer un miroir demande beaucoup de délicatesse et de savoir-faire. Néanmoins, avec un équipement adapté, des outils adéquats et un peu de tact, vous pourrez le faire plus aisément sans toutefois abimer la glace. Comment percer un miroir sans le casser ? De quoi a-t-on besoin pour percer et comment procéder pour réussir sont les questions auxquelles nous allons tenter de répondre.

De quoi a-t-on besoin pour percer un miroir ?

Pour percer le miroir sans dommage, vous avez le devoir de protéger le miroir, mais aussi de vous protéger vous-même en arborant un équipement spécifique. Cet équipement doit être composé de : un vêtement ou blouse de travail, des chaussures de sécurité, des gants de protection, des lunettes de sécurité et des protections auditives. La liste n’est pas exhaustive, mais avec ce minimum, vous serez protégé et vous pouvez effectuer tranquillement votre opération. Hormis l’équipement, il vous faut disposer des outils qui vous permettront de mener à bien votre travail.

A lire aussi : Comment enlever les champignons sur la toiture ?

Vous auriez besoin de : une mèche à verre en diamant pour les trous ; une perceuse avec variateur de vitesse ; une scie cloche diamant au cas où vous auriez affaire à un miroir épais, ensuite un spray vaporisateur d’eau pour refroidir la mèche et le miroir puis un mètre et un stylo-feutre. Enfin prévoyez pour l’opération une surface entièrement plane en contreplaqué ou de type agglo où poser le miroir pendant le perçage puis une matière souple, en tissu, en liège pour isoler le miroir.

verre

A découvrir également : Installer une fenêtre PVC à Brignoles : tout ce qu’il faut savoir

 Comment percer le miroir sans le casser ?

Pour percer un miroir sans le casser et sans se blesser, il est important de procéder au perçage étape par étape tout en posant des gestes minutieux.

1- Posez le miroir sur une surface plane et faites glisser entre le miroir et la surface la matière caoutchouteuse ou en tissu pour absorber les vibrations. Assurez-vous que le miroir soit entièrement à plat. Collez du ruban de masquage ou de l’adhésif dans la zone approximative du perçage avant de mesurer et reporter la mesure au stylo-feutre.

2- Mouillez le miroir avec du spray pour le refroidir et refroidir également la mèche. Commencez à percer au droit de la croix tracée à vitesse réduite. Maintenez une vitesse de perçage lente et constante tout en exerçant une pression constante modérée.

3- Retirez ensuite le ruban de masquage ou l’adhésif initialement collé. Par ailleurs, prenez soin d’humidifier le verre et la mèche lors du perçage et continuez le perçage tout en humidifiant régulièrement aussi bien la mèche que le miroir.

4- Avant de traverser le miroir ou de passer à un autre trou, retournez-le pour terminer le perçage sur le verso de la plaque. C’est une technique qui vous permet d’éviter d’étoiler le miroir. Pour faire de nouveaux trous, procédez de la même manière et toujours avec autant de délicatesse.

Grâce à ces détails et avec beaucoup de prudence, vous réussirez à percer un miroir sans dommage. Pour une personne avertie, chaque perçage peut prendre entre 7 et 10 minutes et légèrement plus pour une personne qui ne s’y connaît pas.

ARTICLES LIÉS