Qui paie les honoraires d’agence immobilière ?

Pour l’achat ou la vente d’un bien immobilier, il serait plus simple de savoir qui doit gérer les honoraires de l’agence immobilière. Ainsi, vous ne vous ferez pas escroquer. C’est encore plus utile si vous en êtes à votre premier achat.

Selon la tradition

En Europe, depuis des siècles, c’est le vendeur qui fait appel à l’agence immobilière. Il a besoin de ses services pour une mission sur la durée. C’est à l’agence immobilière de lui trouver le bon acheteur et de convaincre celui-ci de faire l’achat. Pour ce qui est du document ou du contrat de vente, c’est aussi l’agence qui s’en charge. Cela fait un lot de travaux pour lesquels il faudra payer. Dans un tel contexte, l’on comprend que ce soit le vendeur qui paie les honoraires de l’agence. C’est une bonne nouvelle pour vous si vous êtes l’acheteur.

A découvrir également : Comment faire pour acheter un terrain à plusieurs ?

Dans la pratique, il s’agit de recourir à votre niveau à un courtier ou de consulter le moins possible les services de l’agent immobilier sur place. Surtout, il faut lire le contrat avant la signature. Ainsi, l’on n’inclura pas les frais de l’agence dans le paiement. Vous ferez alors des économies. Il serait donc préférable de faire appel à un courtier pour éviter toute méprise.

Selon les textes

Dans le contrat que vous signez, il doit y avoir des clauses qui stipulent précisément si les honoraires de l’agence immobilière sont à vos frais ou pas. Que vous soyez vendeur ou acheteur, l’on vous conseille alors de lire le contrat si c’est l’autre partie qui le rédige. Prenez tout le temps dont vous disposez. Cette étape peut également être confié à un courtier immobilier. Puisque c’est votre expert, il saura défendre vos intérêts.

A lire en complément : Comment savoir si l'eau est comprise dans les charges ?

L’acheteur paie lorsque le prix est indiqué avec les honoraires inclus. Cela veut dire que vous allez verser les frais du notaire et les frais de l’agence. Le vendeur recevra la somme équivalant à la valeur nette du bien. Le reste ira aux différents prestataires qui sont intervenus durant tout le processus de vente ou d’achat. Dans le même cas, le contrat peut stipuler que l’acheteur ne prend en compte que le prix net du bien. Cela arrive rarement, donc si vous en croisez, il vaut mieux sauter sur l’occasion si le bien vous convient.

Selon la pratique

L’agence immobilière a rendu service aux deux parties en affaires. Elle a tant aidé le vendeur à trouver un acheteur pour son bien qu’elle a favorisé la connaissance du bien par l’acheteur. Les deux lui sont donc redevables. C’est pour cela qu’il est pratique de partager les honoraires de l’agence.

Dans la pratique, c’est la forme de règlement des honoraires la plus courante. Elle facilite le maintien de la convivialité après le principe de gain ou d’économie de fonds. Chacun est sûr d’avoir achevé le processus avec un contrat gagnant-gagnant. Souvent, c’est le membre du personnel de l’agence au départ qui négocie ces termes avant même de mettre en contact les deux parties.

ARTICLES LIÉS