Les agriculteurs doivent faire face à une adventice coriace : le vulpin des champs

Les agriculteurs doivent faire face à une adventice coriace : le vulpin des champs

Les agriculteurs doivent avoir connaissance de la biologie du vulpin des champs afin de pouvoir mettre en place une stratégie de désherbage adéquate. Pour comprendre son comportement, sa germination, son mode de levée, etc, ils peuvent se rendre sur une plateforme dédiée. Cet article vous en apprendra davantage sur ce végétal qui est essentiel pour l’écosystème, mais qui cause bien des ennuis au monde agricole. 

Des produits pour lutter contre le vulpin

Le vulpin des champs fait partie des adventices avec les conditions de germination les moins restrictives. Les agriculteurs rencontrent des difficultés pour y faire face, car il est devenu de plus en plus résistant aux herbicides. Il est alors essentiel d’utiliser des produits adaptés et efficaces. Le vulpin se trouve dans les cultures, partout en Europe, et plus particulièrement dans les champs de céréales. Cette plante apprécie les sols argileux, argilo-limoneux et limoneux. Certains traitements qui se montraient efficaces auparavant, ne le sont plus vraiment. Il faut alors envisager une stratégie de lutte dans la rotation. Le vulpin des champs peut être observé, aujourd’hui, à des périodes où l’on ne le voyait pas, il y a encore quelques années. Le changement climatique peut jouer un rôle sur le comportement du vulpin des champs. Autrefois, il se levait à l’automne, principalement et au printemps. À l’heure actuelle, les levées se font tout au long de l’année. Sa germination s’effectue de janvier à avril, et d’octobre à décembre. Sa floraison a lieu d’avril à juillet et sa maturation de juin à juillet. 

A lire également : C’est quoi Packlink ?

Des stratégies de désherbage efficaces

Pour réussir le désherbage du vulpin, il faut “semer sur une parcelle propre afin d’éviter tout repiquage précoce ou reprise de talles de vulpin”. Le désherbage doit être raisonné, “à partir des points de faiblesse de cette adventice à l’échelle de la rotation”. Vous devrez utiliser des leviers agronomiques pour débuter, avant de mettre en place “une stratégie pluriannuelle de désherbage chimique”. Cela comprend le labour occasionnel, le déchaumage et faux semis, le décalage de la date de semis et la rotation des cultures. Pour lutter contre cette adventice, il existe différents produits de désherbage efficaces, pour diverses cultures et saisons. Ainsi, vous réussirez à limiter la propagation de cette herbe qui concurrence les cultures de blé, orge, etc, en absorbant les nutriments et l’eau, ce qui réduit les rendements agricoles. En cas d’infestation sévère, il peut prendre le dessus sur les cultures et entraîner des pertes significatives de récolte. En adoptant des pratiques durables, vous réussirez à minimiser sa propagation et à minimiser son impact. 

A découvrir également : Quel statut pour vendre des vêtements ?

ARTICLES LIÉS