Découvrez les dispositifs d’aides financières pour les entreprises en Bretagne

En Bretagne, la vitalité économique et le dynamisme des entreprises sont des enjeux cruciaux pour le développement de la région. Afin de soutenir ces acteurs essentiels, divers dispositifs d’aides financières ont été mis en place par les pouvoirs publics et les partenaires privés. Ces soutiens se déclinent sous plusieurs formules, allant des subventions aux prêts bonifiés, en passant par des garanties bancaires et des allégements fiscaux. Découvrez ces mécanismes destinés à faciliter l’investissement, l’innovation et la création d’emplois, et comment en bénéficier pour assurer la pérennité et la croissance de votre entreprise.

Aides financières en Bretagne : quels choix

La région Bretagne est un territoire où les entreprises jouent un rôle central dans l’économie locale. Pour soutenir ces acteurs essentiels, les pouvoirs publics et des partenaires privés ont mis en place divers dispositifs d’aides financières. Ces aides se déclinent sous plusieurs formules selon des critères précis à respecter.

A lire en complément : Investir dans l'immobilier en Bretagne : les meilleures opportunités à saisir

Il y a la subvention qui est une aide publique destinée aux entreprises pour couvrir une partie de leurs frais liés à leur activité professionnelle. Cette subvention peut être accordée pour financer la création ou le développement de l’entreprise (investissement matériel ou immatériel), mais aussi pour favoriser son internationalisation.

Il y a le prêt bonifié qui s’adresse principalement aux TPE et PME afin de faciliter leur accès au crédit bancaire traditionnel. Ce type de prêt permet ainsi de bénéficier d’un taux avantageux avec des remboursements différés.

A voir aussi : Dans quels secteurs investir pour diversifier son capital ?

Il existe aussi des garanties bancaires telles que la Bpifrance Garantie Export qui permet aux entreprises bretonnes exportatrices de garantir jusqu’à 90 % du montant total du contrat avec l’acheteur étranger tout en conservant ses relations commerciales habituelles avec sa banque.

Certains allègements fiscaux sont prévus par exemple dans le cadre des zones franches, c’est-à-dire certaines zones géographiques qui souffrent économiquement parlant, comme la ville de Redon. C’est là qu’intervient L’Etablissement Public Foncier Local • EPFL • dont le rôle est de constituer un patrimoine foncier en vue de favoriser le développement économique du territoire.

Pour encourager l’innovation et la recherche, il existe des aides spécifiques telles que les Crédits d’Impôt Recherche (CIR) ou encore les subventions du Programme d’Investissements d’Avenir.

Pour bénéficier de ces différentes aides financières, certains critères doivent être respectés. Généralement, il faut prouver que son entreprise est viable et qu’elle a un projet sérieux. Les organismes à contacter peuvent varier en fonction des dispositifs mais souvent ce sont les Chambres Consulaires comme la Chambre de commerce ou la CCI Bretagne qui accompagnent les entreprises dans leur demande d’aides financières.

De nombreuses entreprises bretonnes ont déjà pu bénéficier des différents dispositifs d’aide financière disponibles sur le territoire. Parmi elles figurent par exemple La Belle-Iloise, une conserverie artisanale située à Quiberon dans le Morbihan, qui s’est vue attribuer une subvention régionale pour construire une nouvelle usine plus grande et moderne afin de répondre aux demandes en constante croissance (soit 7 % par an depuis 20 ans). Autre exemple : Biotraq, start-up basée à Rennes spécialisée dans la traçabilité intelligente grâce aux capteurs autonomes connectées pour surveiller l’état sanitaire notamment lorsqu’il s’agit de médicaments et produits sensibles aux variations thermiques, a obtenu 300k€ auprès du fonds Breizh Up pour développer ses activités commerciales à l’international.

Bénéficier d’aides financières en Bretagne : les conditions

Les entreprises bretonnes qui cherchent à bénéficier de ces aides ont tout intérêt à se renseigner auprès des organismes compétents, notamment les Chambres Consulaires. Celles-ci pourront aussi les accompagner dans leur demande d’aide financière. Les critères varient en fonction des dispositifs, mais la plupart exigent que l’entreprise soit viable et qu’elle ait un projet sérieux.

Au-delà de cette condition générale, chaque type d’aide impose ses propres critères spécifiques. Par exemple, pour bénéficier du Crédit d’Impôt Recherche (CIR), il faut prouver que l’entreprise réalise des travaux de recherche et développement ou qu’elle engage des dépenses liées à l’innovation technologique.

Pour obtenir une subvention régionale destinée au développement de son activité professionnelle, il faudra présenter un plan précis détaillant le projet ainsi que les coûts associés.

Dans le cas du prêt bonifié destiné aux TPE/PME afin de faciliter leur accès au crédit bancaire traditionnel, vous devez montrer que votre entreprise est solvable et capable de rembourser ce prêt dans les délais impartis.

Pour bénéficier des allègements fiscaux prévus par certaines zones franches telles que Redon ou encore Saint-Brieuc Armor Agglomération (SBAA), la localisation géographique sera bien sûr un élément clé mais pas seulement ! Il importera aussi de justifier son implantation sur place afin de contribuer activement à la revitalisation économique locale.

Si vous êtes chef(fe) d’entreprise en Bretagne et cherchez à bénéficier d’aides financières pour votre société, rendez-vous sur le site de la Région Bretagne ou encore consultez la CCI Bretagne qui vous apportera une assistance personnalisée dans vos démarches.

Il est aussi possible d’obtenir des conseils auprès de structures telles que Bpifrance ou Initiative France.

Contacter les organismes pour obtenir les aides financières

D’autres organismes sont aussi à contacter pour bénéficier d’aides financières en Bretagne. Par exemple, la Banque Publique d’Investissement (Bpifrance) propose des solutions de financement adaptées aux besoins spécifiques des entreprises : prêts, garanties et aides financières non remboursables.

Les entrepreneurs peuvent aussi se tourner vers Initiative France, un réseau associatif national qui accompagne les porteurs de projets depuis plus de 30 ans. L’association propose notamment des prêts à taux zéro destinés à soutenir la création ou le développement d’une entreprise.

Il ne faut pas négliger l’appui que peut apporter Pôle Emploi Entreprise dans certains cas. Les chômeurs créateurs ou repreneurs d’entreprise peuvent ainsi bénéficier de conseils personnalisés et potentiellement obtenir une aide au financement via l’ACCRE (Aide aux Chômeurs Créateurs Repreneurs).

Pensez à bien s’informer sur les différents types d’aides disponibles et sur les critères exigés par chaque dispositif avant de constituer leur dossier.

Au-delà du choix du dispositif le mieux adapté à son projet professionnel, pensez à bien connaître les conditions permettant sa mise en œuvre afin que sa demande soit acceptée par le(s) organisme(s) compétent(s). Effectivement, même si certains entrepreneurs ont pu bénéficier facilement des aides proposées jusqu’à présent en Bretagne, il n’en reste pas moins qu’il s’agit souvent là d’un processus complexe requérant rigueur et précision dans les démarches.

Les organismes spécialisés sur le territoire breton peuvent apporter leur aide à toutes celles et ceux qui ont des questions ou des doutes quant aux critères d’éligibilité de leurs projets. Ces structures sont aussi là pour accompagner les entreprises tout au long du processus de financement : depuis la constitution du dossier jusqu’à l’obtention effective de l’aide financière demandée.

Si vous êtes chef(fe) d’entreprise en Bretagne, n’hésitez pas à contacter les différents organismes pour obtenir des renseignements sur les aides financières proposées ainsi que sur les critères exigés pour y prétendre. Pensez à bien vous faire accompagner dans cette procédure complexe pour optimiser vos chances de succès et bénéficier pleinement des dispositifs mis en place par la région Bretagne.

Entreprises bretonnes : des histoires de succès grâce aux aides financières

Les dispositifs d’aides financières proposés par la région Bretagne ont déjà permis à de nombreuses entreprises locales de se développer et prospérer. Voici quelques exemples inspirants de success-stories :

La société A2micile, spécialisée dans les services à la personne (aide ménagère, garde d’enfants, etc.), a pu bénéficier en 2017 du dispositif Breizh Up pour financer son développement sur l’ensemble du territoire breton. Grâce à cette aide financière et stratégique, A2micile a pu accélérer sa croissance et embaucher davantage.

L’entreprise Eole Water a également connu un succès important grâce aux aides financières accordées par la région Bretagne. Cette entreprise innovante produit des éoliennes qui permettent de transformer l’humidité présente dans l’air ambiant en eau potable. Elle a ainsi réussi à conquérir le marché international avec une présence forte notamment en Afrique.

Le groupe Chancerelle est une autre success-story bretonne que beaucoup connaissent sous le nom ‘Connétable’. L’entreprise familiale créée il y a plus de 160 ans est spécialisée dans les conservations alimentaires haut-de-gamme élaborées à partir des meilleurs produits locaux (thon blanc recherché pour sa qualité exceptionnelle). Pour mieux répondre aux attentes des consommateurs exigeants, elle s’est lancée depuis plusieurs années maintenant dans une démarche écologique fortement soutenue par différents partenaires dont certains organismes publics comme Breizh Algae Invest ou encore Prolor.

Au-delà de ces trois exemples, il existe de nombreuses autres entreprises qui ont su tirer profit des dispositifs d’aides financières en Bretagne pour développer leur activité. Quel que soit le secteur d’activité ou la taille de l’entreprise, les aides disponibles sont adaptées à chaque situation et peuvent représenter une véritable opportunité pour ceux qui souhaitent se projeter dans l’avenir avec confiance.

Si vous êtes chef(fe) d’entreprise en Bretagne, n’hésitez pas à vous renseigner auprès des organismes compétents sur les différentes solutions existantes afin de bénéficier pleinement des aides financières proposées par la région.

ARTICLES LIÉS