Où sont les oiseaux quand il pleut ?

« Où vont les oiseaux pendant les cyclones et les autres tempêtes ? On m’a posé comme une question ! ! !

A voir aussi : Optez pour de l’acier écologique pour vos projets

Comme je l’ai dit dans un article précédent, les oiseaux de la Réunion ne vont pas à Maurice quand le temps est mauvais (peu importe…).

A lire aussi : Tout savoir sur l’espace Meeting Point

Déjà, sans suivre le temps de 19h, ils savent que le mauvais temps approche. En effet, certains oiseaux ont une sorte de baromètre interne (l’organe pratympanique).

À la Réunion, sur terre, il n’y a pas trop de place pour éviter un cyclone. D’autre part, les oiseaux qui sont en mer peuvent contourner un système dépressionnaire ou « attendre » avant de retourner à la terre, surtout pendant les périodes de reproduction.

Et alors, quand la tempête est sur nous ? ? ?

Comme nous, les oiseaux cherchent à se protéger.

Les sujets urbains (moineau, cardinal, tourterelle, martin et autres) bénéficient de nos architectures pour se protéger. Il y a en effet beaucoup de cavités sur et sous nos toits pour éviter la pluie et le vent.

Avez-vous déjà vu cette vidéo d’un fauchon qui s’est réfugié dans un taxi ?

Pour les oiseaux forestiers, c’est moins simple. Pourtant, ils cherchent aussi à se protéger.

Ils trouveront refuge dans de grands arbres, sur de grands troncs qui, au moins, les abriteront du vent fort. Et ils resteront fermement perchés tout le temps qu’il faudra. Certains vont au sol, dans les cavités, derrière de grosses roches, dans les creux des ravines, etc. Où le vent est moins fort.

Les causes de décès sont multiples au cours d’un cyclone. Projection ou collision avec des objets. Épuisement. Hypothermie d’oiseaux trempés…

Et pourtant, les cyclones ont créé l’avifaune originale de l’île.

Parce que les petits oiseaux tels que tec-tec, oizo blanc, oizo vert sont incapables de traverser les océans pour atteindre l’île en volant. C’est lors de phénomènes météorologiques violents qu’ils se sont emportés vers notre galet qui sauve des vies au milieu de l’océan Indien.

Aussi, avant et après (prudence est la mère sûre) mauvais temps, aller dehors et observer. Il peut y avoir des surprises ailées des pays voisins…

ARTICLES LIÉS